T3 : Théâtre de Trois en représentation le Dimanche 6 Avril à La Sala Rossa

T3 Théâtre de trois_crédit_Marc-Alexandre Ayotte

T3 : Théâtre de Trois (dimanche 6 avril à La Sala Rossa)

Que signifie « être un homme »?

par Mélanie Sédillot-Jomphe

Que signifie « être un homme »? C’est la question à laquelle Lucien Bergeron, Tommy Lavallée et Jocelyn Lebeau tenteront de répondre sur la scène de La Sala Rossa le dimanche 6 avril, dans leur numéro XY. Mourant d’envie de connaître la réponse, j’ai contacté les trois gars pour en savoir un peu plus sur leur numéro…

Festival Vue sur la Relève : À travers votre processus créatif, en êtes-vous venus à une réponse claire et précise sur ce que c’est d’être un homme?

T3 : On est en constant questionnement. À la base même du spectacle, on avait personnellement tous des questions quant à savoir si on était des hommes ou non. Le processus nous a permis de découvrir qu’il n’y avait pas de réponse universelle, mais que chaque personne a sa propre réponse. Si on regarde dans d’autres cultures, on remarque qu’il peut y avoir des moments précis qui symbolisent le passage de l’enfance à la vie d’adulte, alors que dans notre culture de tels moments n’existent pas. C’est donc de savoir si le moment d’être un homme c’est lorsqu’on devient père, lorsqu’on se marie, lorsqu’on achète une Honda Civic… Cette question nous intéresse beaucoup, car elle nous permet d’aborder plein d’avenues, de thèmes et de réflexions.

Festival Vue sur la Relève : C’est donc un théâtre masculin?

T3 : Oui et non, car le milieu du théâtre est vraiment un milieu féminin, sans faire de généralité. Donc on espère qu’il y aura des hommes qui vont venir nous voir, avoir du plaisir et se reconnaître dans les différentes scènes. Cependant, on doit préciser la touche féminine de notre scénographe Laurence Payette et de notre directrice technique Mélanie Primeau qui travaillent sur notre numéro. Les échos qu’on a eus lorsqu’on a joué notre numéro dans le passé, c’est que les filles adorent regarder le spectacle, car elles trouvent des ressemblances entre les trucs typiquement masculins et ceux typiquement féminins, mais surtout elles aiment reconnaître leur chum, leur ami, leur père ou leur frère dans les différentes scènes.

Festival Vue sur la Relève : Qu’est-ce qui vous différencie des autres artistes du Festival?

T3 : On pense que c’est notre énergie contagieuse lorsque nous sommes les trois sur scène. C’est la marque de commerce de notre compagnie. Aussi, au plan des sujets, la façon dont on traite le théâtre, d’une manière plus ou moins conventionnelle, on a toujours une ligne directrice qui nous distingue de la patrie des artistes. C’est assez éclaté au plan de la forme et de l’énergie.

Festival Vue sur la Relève : Pourquoi avoir choisi le théâtre comme moyen de communiquer?

T3 : C’est une bonne question! En fait, on a tous étudié ensemble au Collège de Lionel-Groulx, en option théâtre, donc on s’est rencontré là-bas. Il y a quelque chose dans le théâtre qui se passe entre le public et l’artiste sur scène et c’est un grand privilège d’avoir ce contact. C’est un art qui nous parle et où tout est possible. De plus, on a aussi une portion mouvement dans le numéro et un musicien, David Rhéaume, qui est avec nous tout au long du spectacle. Il nous permet de pousser la note! Bref, on a du plaisir sur une scène de théâtre.

Festival Vue sur la Relève : Finalement, qu’est-ce que vous aimeriez dire à ceux qui ne vous connaissent pas encore?

T3 : Venez nous connaître! Le théâtre, c’est un milieu vraiment difficile où il faut être déterminé et avoir du plaisir dans ce qu’on fait. On a beaucoup de plaisir sur scène et on espère que les gens vont tripper autant que nous!

XY, numéro théâtral présenté par Théâtre de Trois, est donc à ne pas manquer!

Pour acheter les billets : www.vuesurlareleve.com

Les commentaires sont fermés.