Quand tout déboule

C’est sous le décor de ciel étoilé du Théâtre Fairmount que la 21e édition du Festival Vue sur la Relève a pris son envol hier soir. Les invités étaient d’abord accueillis par les 2 filles de la compagnie de théâtre La Fille du Laitier qui, parfaitement synchronisées, les invitaient à participer au tirage de laissez-passer VIP. Ils pouvaient ensuite prendre place dans une ambiance suave, agrémentée par une musique ambiante parfaitement de circonstances.

Je ne vous gâcherai pas votre Festival en vous décrivant tout ce que j’ai eu la chance de voir hier soir, mais je peux tout de même vous assurer que les spectacles qui s’en viennent risquent d’être cosmopolites. MY MY. En une seule soirée, on a eu droit à : une contrebasse, des mouvements impressionnants (je ne savais même pas qu'un corps pouvait faire ce genre de contorsions), des costumes angéliques/diaboliques, des guitares maniées à la perfection, l’exposition à des sujets chocs et d’actualité, et même à un torse nu se trimbalant dans le public. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n’ai qu’une pensée: ça promet. Vivement la suite.

Texte et photo: Aurélie Leclerc

Les commentaires sont fermés.