Dans la vague

wave-27Source photo: http://weknowyourdreamz.com/wave-3.html

Ça y’est presque. J’ai presque fini de mettre des X sur mon calendrier en attendant le premier jour du Festival. Fini de manger mes chocolats de l’Avent (ou de Pâques plutôt). Ce qui approche, c’est un voyage, une expédition transquébécoise qui risque de s’avérer plutôt exceptionnelle : 2 semaines de spectacles concoctés et montés par des artistes d’un peu partout au Québec, passionnés par leur art, et ce, dans des salles de spectacle awesome. Toute cette belle aventure est possible grâce à des partenaires, des commanditaires et une équipe de feu qui travaille d’arrache-pied depuis plusieurs mois. Et moi, moi là, YES ME, j’ai le droit et le devoir de nager là-dedans comme un petit poisson dans l’eau et de vous partager mon voyage aquatique/authentique. Je panique de bonheur.

Puis vous, ma bande de petits vlimeux-avares-de-nouveaux-talents, tout autant que vous êtes, vous avez le droit et le devoir de venir avec moi voir tous ces beaux talents. On va nager ensemble, faire des sauts de sirènes, se faire bouffer par des requins. Tout ça, dans à peine quelques jours. On va triper ensemble, tu n’en croiras pas tes écailles.

Je ne sais pas si tu as flâné un peu sur le site du Festival. Moi oui. J’ai cliqué sur chacun des artistes et j’ai écouté leur mini-clip-prestation-découverte-je-capote en rafale. J’avoue, je n’ai pas pu m’arrêter avant d’avoir passé à travers tout l’échiquier d’artistes. Il y en a qui sont juste TROP mystérieux. On se croirait dans un jeu, où le but c’est de trouver qui de toutes ces belles faces qui viendra le plus conquérir mon cœur et le tien. Mais c’est impossible à savoir pour le moment, on n’a pas le choix de se trouver des indices.

Tu as vu Anatole? J’ai eu des drôles d’émotions au visionnement de son vidéo. Son look me fait dresser le poél (peut aussi être défini comme : avoir des frissons) et sa simplicité m’intrigue.

Ou Soul&Sister, tu les replaces? On dirait que je les connais depuis toujours sans vraiment connaître leur identité.

Et que dire de Rod le Stod, qui lorsque je lui ai subtilement demandé comment il se décrirait, m’a répondu : Chuck Ahoy, Fruits de la Passion et sincère. Moi aussi j’aime ça les biscuits Rod!

Et cette Morgane Le Tiec, qui m’a titillé en mentionnant l’esthétique percutante de sa pièce. Elle est impatiente de vous la présenter et se prépare déjà pour sa performance en buvant du thé (ou du vin dépendamment du moment de la journée).

 Et ces autres musiciens, danseurs et comédiens, qui ont des vérités et des émotions qui me traversent déjà l’âme, mais que je ne comprends pas encore tout à fait. Un spectacle qui s’appelle Caisse 606, ou Couples : L’expérience, ça crée toutes sortes de ponctuations dans ma tête: ??!@*!*%!?@!? C’est quasi suffocant de vouloir savoir à ce point, mais de devoir attendre encore quelques jours.

Mon matelot, on n’a pas le choix. VRAIMENT PAS LE CHOIX. On doit y aller et trouver qui est notre âme sœur. Nos âmes sœurs. Nos réponses à nos grandes interrogations et à notre soif musicale-théâtrale-mouvementale. Je sors ma plume et mon cœur. Mes oreilles et mes yeux sont affutés. Il ne reste qu’à nous réunir toi, eux et moi, pour commencer à naviguer.

**Cet article n’est pas un poisson d’avril

Les commentaires sont fermés.